Les nouveaux processeurs d’AMD sont arrivés, avec eux des tests !

Publié: 12 octobre 2011 dans New sur le Hardware / Jeux

AMD FX-8150 et FX-6100, Bulldozer débarque sur AM3+

Et pour tout dire, j’ai commencé à lire les articles … Puis j’ai décidé de sauter directement aux pages de « Benchmark jeux vidéos » et « Consommations »

Et autant vous dire que c’est pas bon. Pas bon du tout ! Surtout à prix égal avec un Intel Core i7-2600K à 240€ pour le model FX8150 !

• Performances ludiques

On passe au premier jeu de notre panel de test, Crysis dans sa version 1.21 et en utilisant l’exécutable 64 bits sur le bench CPU 1 que nous avons effectué en 1024×768, détails élevés hormis la physique sur « très élevée » afin de ne pas être limité par la carte graphique puisque ce sont bien les performances du CPU que l’on cherche à évaluer ici pour les râleurs ! Pour ceux qui attendaient des miracles en jeu ce n’est visiblement pas le cas, le X4 980BE reste le CPU AMD le plus performant disponible à l’heure actuelle sous Crysis.

performances sous Crysis

Passons à la terreur des CPU, Flight Simulator X. Nous effectuons les tests sur le jeu patché en SP2 en mode DX10 et 1920×1200 puisque la limitation CPU est telle dans ce jeu que les hautes résolutions sont pour ainsi dire gratuites avec une carte graphique performante. Ce moteur de jeu ne convient pas du tout au FX-8150 qui se bat avec les A8 et Athlon II !

performances sous FSX

Troisième jeu de notre panel, GTA4 Episode From Liberty City est lui aussi un véritable cauchemar pour les CPU (les GPU… également). Nous testons le jeu en 1024×768 détails graphiques élevés

performances sous GTA IV EFLC

Dernier jeu et ultime test de notre panel, Civilization V, un gros STR, est relativement exigeant côté CPU. Nous réalisons le test lategameview intégré au jeu. Le FX-8150 trouve enfin un terrain adapté puisqu’il devance cette fois le Phenom II X6 et s’approche du Core i5-2400.

performances sous Civilization V

Récapitulons tout cela par une moyenne regroupant les résultats des 4 jeux. Sans surprise notons les performances décevantes des CPU AMD dans ce domaine, et ce n’est pas Bulldozer qui va a priori changer le rapport de force entre les 2 fondeurs à ce niveau …

moyenne des performances ludiques

Nous avons décidé d’ajouter à nos tests ludiques des situations in game avec des jeux modernes en 1080P AA4x qui correspond à la résolution native de la plupart des moniteurs vendus à l’heure actuelle. Nous testons ensuite 6 jeux avec 3 cartes graphiques différentes : la HD 6850 qui correspond à un modèle abordable et relativement performant, la HD 6970 qui correspond à du haut de gamme mono-GPU et enfin la HD 6990 qui est la carte bi-GPU la plus performante à l’heure actuelle et qui traduit souvent les performances de la génération de GPU à venir. Nous réalisons ces tests sur la configuration FX puis sur la plateforme Intel avec le 2600K, voyons cela :

Performances in game

On constate qu’en situation de jeu réelle, le FX-8150 n’est pas vraiment pénalisant et ce même avec la 6990 ! Il n’en reste pas moins que son architecture est bien moins performante à ce niveau que celle de Sandy Bridge mais elle ne constitue pas un obstacle pour le joueur à l’heure actuelle. C’en est fini de nos tests CPU, passons à la moyenne générale page suivante.

Donc à la limite on peut se dire, pas grave il est gravé en 32nm on poura faire de l’Overclocking. Bin oui mais il restera en dessous d’un Intel OC, surtout que la consommation augmente.

• Moyennes et consommation électrique

Même si le résultat de chaque test est plus important qu’une moyenne globale, cette dernière permet toutefois en un coup d’oeil d’établir une hiérarchie. Voyons comment se comporte notre FX face à notre panel de test : au final ce dernier obtient peu ou prou les performances d’un Core i5-2400 ce qui peut être vu comme une déception d’un côté, mais qui cache en fait de grosses disparités. D’une part dans le domaine ludique Buldozer ne permet absolument pas de rapprocher l’offre d’AMD de celle d’Intel avec, ceci dit, les remarques in game que nous avons soulevées page précédente.

Dans le reste des applications et malgré un parc logiciel qui pourrait lui être plus favorable à l’avenir, le FX-8150 s’en sort relativement bien avec des coups d’éclat lui permettant de devancer par moment le 2600K et régulièrement le 2500K. Bref derrière cette moyenne se cache le dilemme du verre à moitié plein ou vide, pour la concurrence il eut été souhaitable que le FX-8150 s’approche davantage du 2600K, reste qu’en l’état le résultat n’est pas si mauvais si l’on exclut les jeux sachant que dans des conditions d’utilisation réelles ce processeur ne constitue pas le facteur limitant, pour le moment…

moyenne générale des performances CPU

Passons à un point important lors de l’achat d’un CPU, sa consommation. On mesure ici la consommation totale à la prise sous forte sollicitation CPU (carte graphique et HDD aux repos par contre), la carte mère a donc son importance et le design mono puce des P55/P67/A75 constitue un avantage indéniable. Au repos, le FX-8150 consomme une quantité d’énergie similaire à celle absorbée par ses prédécesseurs basés sur K10. Relativisons aussi les mesures en rappelant que toutes les plateformes utilisant des cartes mères différentes, elles peuvent induire des variations de consommation non négligeables bien que tout ce qui n’était pas utile au fonctionnement ait été désactivé dans le bios avant ces mesures.

consommation

En charge sous OCCT, la consommation du FX s’envole, ce dernier se montre plus vorace que les Nehalem/Gulftown qui sont loin d’être reconnus comme des modèles du genre, le Core i7-2600K de son côté réclame 100W de moins en charge ! Derrière cette consommation excessive se retrouve la fréquence élevée c’est indéniable, mais aussi les problèmes de GlobalFoundries avec le process 32nm que nous avions rencontrés sur les APU et nécessitant à nouveau une tension de fonctionnement élevée, ce qui à 3,6 GHz ne pardonne pas…  Nous sommes toutefois parvenus à faire fonctionner de manière parfaitement stable notre exemplaire avec 1,2V, la consommation revient alors aux alentours de 230w soit celles du 975XE :

Undervolting FX-8150

AMD FX-8150 undervolté

Dernier point mesuré aujourd’hui, l’overclocking. Faute de temps, nous nous sommes limités à rechercher la fréquence maximale stable avec tous les coeurs activés, il est probablement possible de monter plus haut en mode Turbo. Pour les mêmes raisons nous n’avons pas cherché à pousser le bus et avons overclocké par le biais du coefficient libre en montée. Au final nous avons réussi à stabiliser en air cooling notre FX à 4,7GHz via une tension CPU de 1,48V et un coefficient 23.5. La consommation explose par contre avec près de 400W mesurés pour la configuration complète en charge !

Overclocking FX-8150

AMD FX-8150 overclocké

Voilà vous savez tout ou presque sur Bulldozer, passons à notre verdict page suivante.

• Verdict

Logo Fusion

Nous voici au bout de ce dossier, alors que vaut ce Bulldozer dont on nous parle depuis des lustres ? Ceux qui attendaient un retour en grâce d’AMD façon Athlon ou Athlon 64 vont être déçus puisque le FX-8150 ne joue pas dans la même cour que les hauts de gamme Intel. En fait le Core i7-990X reste bien intouchable et ce n’est clairement pas l’objectif d’AMD que de positionner son nouveau venu face à ce dernier. Pourtant la dénomination 8 coeurs pour le FX pourrait laisser croire qu’il va concurrencer efficacement les processeurs à 6 coeurs + HT d’Intel, mais il n’en est rien (sauf conditions spécifiques) car comme nous l’avons exploré dans le chapitre dédié à l’architecture, ces coeurs font la part belle à la mutualisation des ressources matérielles dans le but d’abaisser les coûts et la consommation au détriment de l’efficacité.

On se souvient de la bataille épique qui avait opposé AMD avec ses Athlon 64 à IPC élevé aux Pentium 4 à haute fréquence, 8 ans ont passé et les rôles sont à présent inversés puisque c’est désormais AMD qui fait la course aux MHz (et n’hésite pas à s’en servir comme argument marketing à l’instar de son concurrent à l’époque) et Intel qui privilégie l’efficacité des puces. Au final si l’on se borne au strict point de vue performances c’est Intel qui remporte indiscutablement la bataille, reste qu’un CPU n’a de pertinence pour le grand public que dans le cadre de son placement performances/prix et AMD a placé son nouveau né le plus rapide (FX-8150) entre le Core i5-2500K et le Core i7-2600K. Une déception tout de même : si les tarifs exprimés en dollars sont plutôt alléchants, AMD nous gratifie d’une quasi parité dollar / euro des plus déplaisante puisque le FX-8150 en France est à 244€ TTC, le FX-8120 à 204€, le FX-6100 à 159€ et pour finir le FX-4100 à 114€.

tarifs FX

On peut à juste titre pointer du doigt que le FX-8150 n’atteint pas le niveau de performances du Core i5-2500, toutefois, cet état de fait provient principalement de la contre-performance du CPU dans le domaine ludique, ce dernier mis à part le placement est correct, sans plus. Pourquoi isoler le domaine ludique toutefois ? Eh bien tout simplement si l’acquéreur n’est pas joueur, il n’aura cure de ses capacités à ce niveau, qui plus est, en jeu comme nous l’avons encore mesuré le facteur limitant est principalement le GPU et ce bien avant le CPU. Ceci dit et même si l’on peut pour les raisons évoquées faire abstraction de ce point, à choisir à tarif équivalent il sera toujours préférable de choisir le CPU le plus « tout-terrain ».

Boite A8

Reste à aborder le point le plus problématique de cette nouvelle architecture : la consommation. C’était déjà le point d’achoppement qui avait poussé Intel à changer d’approche et oublier la course aux MHz pour des puces plus efficaces et démultipliant le nombre de coeurs. AMD semble souffrir du même mal malgré l’approche originale de mutualisation des ressources hardware. Premier responsable le procédé de fabrication 32nm qui semble toujours délicat à fiabiliser côté GlobalFoundries. Avec un peu de chance, il est possible de faire fonctionner à tension plus faible son FX mais est-ce bien à l’utilisateur final de mettre les mains dans le cambouis pour revenir à une consommation plus décente ? Cela pose aussi la question de l’overclocking qui nécessitera un système de refroidissement très élaboré pour dissiper la puissance supplémentaire qui ne manquera pas pour peu que l’on soit obligé de jouer de la tension pour « prendre » des MHz. Bref il faut espérer qu’AMD et son compère arrivent très prochainement à améliorer l’efficacité énergétique de la puce par le biais d’une nouvelle révision par exemple. C’est d’autant plus essentiel que ce point noir qu’est la consommation sera pour beaucoup la goutte d’eau faisant déborder le vase, tout ça  conduisant à l’achat d’un CPU concurrent.

Pour finir un mot sur la plateforme accompagnant ces processeurs FX, on regrettera l’impression de 890 « réchauffé » émanant de cette nouvelle série 9, pas que les puces composant le chipset soient des monstres de chaleur, mais les nouveautés manquent (où est l’USB 3 natif, voire le PCIe 3.0 ?) pour justifier ces dernières, la série 8 proposant déjà ces fonctionnalités et l’AM3+ n’étant pas destiné à perdurer, un nouveau socket étant prévu à l’avenir… Nous avions à ce sujet prévu de tester le FX-8150 sur plateforme AM3, notre M4A89GTD s’est retrouvée HS après flashage du bios beta censé la rendre compatible avec les CPU AM3+, pas de meilleure augure donc, et impossible pour l’heure d’avoir une idée sur la possibilité d’upgrade d’une plateforme AM3 via un CPU Bulldozer….

cdh-bronze

Bref voici résumé en quelques lignes Bulldozer, une approche originale avec des concessions judicieuses de la part d’AMD, mais avec comme souvent chez ce dernier un procédé de fabrication pas suffisamment performant pour ne pas aboutir à des concessions frustrantes sur le produit final. Intel pourtant réputé pour la qualité de son outil industriel s’est cassé les dents sur une architecture faisant la part belle aux MHz, AMD sera-t-il capable de réussir là où son concurrent a échoué ? Difficile d’avoir un avis tranché sur le sujet, en l’état les processeurs FX sont un « work in progress » qui promet de belles choses, mais aussi d’autres bien plus inquiétantes au vu des capacités de production externalisées du fondeur. On saluera tout de même la remise à  plat d’une architecture sur laquelle AMD avait tiré bien trop longtemps et l’espoir de voir renaître un peu de saine concurrence. Les tarifs paraissent bien calibrés lorsqu’ils sont exprimés en dollars pour les « non joueurs » bien que moins agressifs qu’à l’accoutumée surtout une fois la désagréable parité dollar / euro prise en compte. Nous décernons toutefois le Bronze, car il s’agit ici d’une architecture jeune et pas d’un ratage complet comme les premiers Phenom, chacun selon ses priorités pourra opter ou non pour un CPU Bulldozer connaissant à présent ses forces et ses faiblesses actuelles. Espérons que, tel le bon vin, il s’améliorera avec le temps et les révisions comme Piledriver, attendu dès l’année prochaine.

ICI POUR LE TEST COMPLET : http://www.comptoir-hardware.com/articles/cpu-mobo-ram/15695-test-amd-fx-a-am3.html?start=0

Ou bien ici : http://www.hardware.fr/articles/842-1/amd-fx-8150-fx-6100-bulldozer-debarque-am3.html

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s